QU’EST-CE QUE LA GRAVURE ?

Les procédés dans le secteur de l’imprimerie sont nombreux et répondent à tous les besoins. La gravure connait aujourd’hui un succes grandissant aupres des profesionnels. Qu’est-ce que la gravure ? Quelles sont ses différentes techniques ? Quand faut-il choisir ce procédé ?

L’un des procédés d’impression les plus anciens !

Le terme « gravure » dérive d’un mot d’origine grec « Grahein » qui signifie l’écriture. On le trouve également en lague allemande avec le mot « Graben » qui signifie écrire en creusant sur une surface. On peut donc définir la gravure comme étant l’art de rédiger, d’écrire ou de dessiner en creusant sur un support de gravure suffisamment solide et parfaitement adapté à cette technique.

La gravure est le procédé d’impression le plus ancien. Elle est apparue pour la première fois au XIVème siècle, pour ensuite devenir accessible à de nombreux secteurs. 

Les différents procédés d’impression en gravure

La réalisation d’une gravure nécessite l’utilisation des supports adaptés à cette technique d’impression. Le support le plus utilisé est la planche métallique (en cuivre, en acier ou en laiton par exemple). Lorsque l’on souhaite imprimer en utilisant la gravure, on a le choix entre deux procédés : la morsure à l’acide et l’attaque directe.

  • La morsure à l’acide : Ce procédé d’impression est basé sur l’utilisation d’un acide suffisamment fort. La première étape consiste à couvrir la surface du support avec une couche mince de vernis. Les motifs souhaités sont ensuite dessinés en dégageant des parties de cette couche. L’acide s’attaque aux zones non protégées par le vernis pour faire ressortir les motifs et les éléments que l’on souhaite imprimer.
  • L’attaque directe : appelée aussi taille directe. Elle consiste à utiliser des outils tel que la pointe sèche ou le burin pour réaliser les gravures sur le métal.

Il existe d’autres procédés d’impression par gravure comme la cellulo-gravure, la lithographie et la manière de crayon.  Le choix du procédé dépend de plusieurs facteurs comme la nature du support. Cependant, la morsure à l’acide et l’attaque directe restent les procédés les plus utilisés.

NOS RÉFÉRENCES